Chacun sa nuit

J'avais vraiment peur en allant voir ce film car il s'est fait descendre en flèche dans pratiquement tous les magazines que je lis. Mais je voulais vraiment le voir car je suis définitivement intéressé par les films tournés en numérique. J'avais aussi très peur car Jean-Marc Barr est partisant du Dogme... Toutes mes craintes sont tombées à l'eau ! "Chacun sa nuit" est un film tout à fait interessant. Certes on peut lui reprocher de partir dans tous les sens (notamment à cause des nombreux flash back) mais bon si on est un minimum attentif, ça passe très bien ! On peut également lui reprocher la surenchère au niveau de la nudité des personnages (c'est souvent pas super justifié). Mais globalement ça reste un film ultra passionné. Ce film raconte la funeste histoire d'un groupe d'amis. Ces jeunes sont liés fusionnellement et vivent leur vie à fond les sens. Les acteurs sont assez jeunes, ce qui fait que leur jeu est un peu "vert" mais l'interprétation est dans l'ensemble assez bonne. Karl E. Landler joue un petit rôle super intense et c'est lui qui m'a marqué le plus dans ce film. La scène de reconstitution du crime est vraiment marquante. Les protagonistes montrent aux policiers comment ils ont tué Pierre. La scène est filmée de loin mais on perçoit la violence des deux jeunes. (On est quand même loin de celle de Bully qui était elle complètement traumatisante !) La fin m'a un peu frustré car j'aurais voulu avoir une explication ! Malheureusement vu que le film est tiré d'un fait réel, et que les vrais protagonistes ne se sont jamais expliqués, Jean Marc Barr n'a certainement pas voulu donner son interprétation, ce qui n'est pas plus mal. Chacun à la sienne. Ce que je trouve génial c'est qu'à presque aucun moment (sauf pendant l'interrogatoire) l'image DV ne se trahit ! Jean Marc Bar a vraiment réussi à avoir une esthétique propre dans son film. L'image est souvent très jolie !