Harry Potter et le Prince de Sang-Melé

Ce que j'adore avec cette saga (surtout depuis 3 opus) c'est sa perfection.
Je suis sorti du ciné avec le sourire en me disant ouaouh. Rien ne cloche, tout est à sa bonne place.
La scène de quidish par exemple, c'est le seul passage dans les précédent films où l'on pouvait se dire qu'ILM avait un peu de mal avec les effets spéciaux d'Harry. Dans ce nouveau numéro, c'est totalement maitrisé. Je suis rentré complètement dans cette scène. Elle est très réussie et puissante !
Bruno Delbonnel (le directeur photo d'Amélie Poulain et du long dimanche de fiancailles) tout en respectant l'univers du film a donné sa patte à la lumière.
C'est le seul HP que je n'avais pas lu, aussi la découverte de l'histoire était géniale !
La seule toute petite critique est que ça ne fait pas film à part entière comme les précédent. C'est un épisode annonçant les deux derniers épisodes. On ne peut pas le voir indépendamment.
C'est d'autant plus frustrant quand on sait qu'il faut attendre deux années pour découvrir la fin de la saga !