Paranoïd park

Du grand Gus Van Sant ! Beaucoup, beaucoup mieux que Last Days mais un peu moins qu'Elephant. On retrouve pas mal de thème chers au réalisateur : scnénario cyclique, maux adolescents,suivre ses acteurs (sur ce point certains pourront d'ailleurs dire que Gus aurait pu recycler des plans d'Elephant au lieu d'en tourner d'autre). La musique du film est étonnante, on est en complet décallage, c'est assez déroutant même si il y a de très bon morceaux ! La photographie du film est elle aussi étonnante, Gus et son chef op ont mélangé 8mm et 35 mm. le 8mm étant utilisé pour les scnènes de Skate. Gus aime bien sa ville (Portland) vu que certaines scènes de Skate ressemblent plus à des petits reportages volés à la réalité. Les acteurs du film (trouvés sur le net) sont hyper charismatiques. Gabriel Nevins joue vraiment très bien (heu en espérant qu'il joue et que Gus n'est pas simplement trouvé la bonne personnalité). Il n'y a pas un seul sourire pour le personnage d'Alex, cet ado est dans une réelle tourmente... Il y a des scènes très fortes dans le film : - La scène de la mort du vigile est terrifiante et d'une rare violence. On ne voit que quelques images mais ça marque l'esprit tellement c'est crédible (quoi que je ne suis pas sur qu'on rempe naturellement après s'être fait couper en deux...) - La scène de la couche est un énorme climax cinématographique, un mélange de la douche de psychose et des oiseaux ! La caméra reste sur la tête d'Alex pendant toute la scène. C'est filmé au ralenti (Attention ce n'est pas un plan au ralenti, c'est vraiment filmé au ralenti, Gus savait ce qu'il faisait !!) La lumière de cette scnène est énorme, on passe de la lumière au contre jour sur Alex, c'est vraiment une réussite bluffante ! Un nouvel ocni (objet cinématographique non identifié) donc, on aime ou pas mais on ne peut pas lui enlever le fait d'être interessant. Pour ma part j'ai pas mal accroché !