2h37

Ça y est, j'ai enfin pu voir 2h37 ! Après l'avoir raté en mai au festival de Cannes, l'avoir raté lors de sa sortie salle en novembre, j'ai pu le voir en DVD et en v.o sous titré en anglais, le DVD ne présentant pas les sous titre francais...<BR> J'avais vraiment peur de la déception aux vues des critiques assassines que j'avais lu dans la presse. Les critiques y sont allés un peu fort, certes ce n'est pas un chef d'oeuvre mais c'est un très bon film poignant !<BR> 2h37 commence par la découverte du corps d'un(e) adolescente dans les toilettes d'un lycée puis revient un jour plus tôt pour raconter les histoires entremellées de plusieurs jeunes et essayer du coup de nous faire découvrir qui a été découvert mort. Les jeunes ont tous de plus ou moins graves problèmes. Je n'avais honnêtement pas la moindre idée de savoir qui s'était suicidé avant les 10 dernières minutes. Ce qui est touchant, c'est de voir que finalement ce n'est pas les gens qui ont le plus de problèmes qui mettent fin à leur vie. <BR><BR> Côté narration, c'est vraiment interessant de voir l'action se dérouler selon plusieurs angles, avec des points de vue différents. Ce qui nous permet de mieux voir des détails très important pour l'histoire. Les sortes d'interviews des personnages en noir et blanc nous permettent de comprendre leurs états d'esprit tout au long du film.Ça fait télé réalité mais c'est plutôt réussi plantant vraiment l'action dans le réel. <BR><BR> L'interprétation est très bonne, les acteurs étant pour la plupart débutant, le jeu est très réel sans fausse note ! <BR> Les dialogues ne sont pas très évolués, enfin c'est normal ça se passe entre jeunes dans un lycée (On compte un nombre impressionant de "fucking" et de "you know". <BR><BR> Côté réalisation, même si on peut reprocher à Thalluri de s'être inspiré sur la forme à la limite du plagiat d'Elephant de Gus Van Sant, il faut reconnaître que pour un réalisateur aussi jeune (20 ans lors du tournage) et aussi novice (d'après la légende il serait allé dans une bibliothèque pour lire tout ce qu'il pouvait sur la mise en scène) le film est vraiment bien tourné. La dernière scène est un énorme plan séquence qui suit le/la suicidé(e) tout en montrant en parallèle son suicide (et tout cela sur une musique de plus en plus stressante). J'avoue, j'ai faillit tourner de l'oeil, voir une personne aussi jeune expirer ses dernières bouffées d'air dans une mare de sang, c'est insoutenable !!! Une fin vraiment marquante ! <BR><BR> Côté technique, et c'est pour cela que j'attendais autant le film, c'est absolument brillant ! Thalluri a réussi à réaliser son film avec 300.000 dollars qu'il a trouvé tout seul, incroyable ! Il l'a tourné en numérique avec des fonds privés ! Le résultat est plus qu'honorable côté image ! C'est bien filmé, bien éclairé, on ne sent jamais le numérique à l'écran ! Thalluri, son chef op et son directeur photo ont vraiment fait les bons choix techniques ! <BR><BR> Je suis donc très heureux E.R.E d'avoir vu ce film ! J'ai hate de voir le prochain film du réalisateur. D'après son blog, il est courtisé par plusieurs majors Américaines, j'espère qu'il fera les bons choix et que ce ne sera pas qu'un coup dans l'eau ! <BR><BR> <B>Si je n'avais pas vu Elephant, j'aurais crié au chef d'oeuvre, c'est tout de même un très bon film.</B>